Presse écrite

Les Renardières Rouge 2004

Robe rubis profonde. Premier nez boisé suivi d’une deuxième analyse plus éclatante aux arômes de framboise, cerise, cassis d’une tenue exemplaire.
Attaque ample et ronde suivie d’une bouche pleine, au fruité somptueux, qui se prolonge avec un grand bonheur.
Un peu de patience encore pour que le boisé s’intègre avec certitude. Grande promesse.

Revenu sur le domaine familial en 1998, Philippe Gilbert s’est tout de suite attaché à donner à l’exploitation ses lettres de noblesse. Travail de chaque instant, conviction, soucis de bien s’entourer et d’être à la hauteur de ses propres exigences de qualité mais aussi de service à ses partenaires furent, et sont toujours d’ailleurs, les termes du credo de ce propriétaire à l’humilité proverbiale. [...] Exploitation remarquable en tous points.